10 phrases pour apprendre à parler une langue

Tout d’abord, bonjour!

Ces temps-ci, je rame un peu dans l’apprentissage du chinois et de l’italien. D’ailleurs, j’ai mis l’italien un petit peu de côté mais je compte bien revenir en force! En attendant, je me suis renseigné en parcourant des blogs de polyglottes renommés, et je suis en train d’essayer un exercice que j’ai retrouvé chez plusieurs d’entre eux. Il consiste à écrire, pour commencer, quelques phrases dans notre langue maternelle. Par exemple, on écrit une dizaines de phrases pour se présenter. Ensuite, on va les traduire dans notre langue cible. Je l’ai fait à l’aide de Google Translate, mais j’ai contrôlé la traduction pour être certain de ne pas avoir d’absurdités… Et on ne va pas s’arrêter là mais commençons déjà comme ça.

Voici mes phrases en français

  1. Je m’appelle Kevin et j’aime apprendre des langues étrangères.
  2. J’ai appris l’anglais et le néerlandais à l’école.
  3. J’ai appris l’espagnol pendant un voyage.
  4. Maintenant, j’apprends le chinois et l’italien.
  5. C’est intéressant de comprendre comment une langue fonctionne.
  6. Je veux parler le plus de langues possibles.
  7. Pour discuter avec des natifs et découvrir leur culture.
  8. Et pour voir le monde comme je ne l’ai jamais vu.
  9. Cela permet de voyager sans bouger.
  10. Et cela fait travailler le cerveau!

 

Version chinoise

  1. Wǒ jiào kǎi wén, wǒ xǐhuān xuéxí wàiyǔ.
  2. Wǒ zài xuéxiào xuéguò yīngyǔ hé hélán yǔ.
  3. Wǒ zài lǚtú zhōng xuéxíle xībānyá yǔ.
  4. Xiànzài, wǒ zhèngzài xuéxí zhōngwén hé yìdàlì yǔ.
  5. Lǐjiě yǔyán shì rúhé gōngzuò shì hěn yǒuqù de.
  6. Wǒ xiǎng shuō jǐn kěnéng duō de yǔyán.
  7. Yǔ dāngdì rén liáotiān, fāxiàn tāmen de wénhuà.
  8. Kàn dào zhège shìjiè shì wǒ cóng wèi jiànguò de.
  9. Tā kěyǐ ràng nǐ lǚxíng ér bù yídòng.
  10. Zhè shǐ dànǎo gōngzuò!

 

Surprise!

J’ai volontairement mis en gras mon prénom, car à ma grande surprise, il a été traduit en chinois! Je savais que les chinois occidentalisaient leur prénom quand ils s’exportent. Par exemple, Kong-sang “Jackie” Chan, Jun-Fan “Bruce” Lee et d’autres célébrités ont souvent un prénom occidental. Et j’avais entendu que dans l’autre sens, ça marche aussi.

traduction français chinois
Mon prénom traduit en chinois.

Mais quand j’ai vu que Google avait traduit Kevin en Kǎi Wén (c’est écrit sous le cadre des caractères chinois), j’ai voulu vérifier si ce n’était pas un bug. D’abord, j’ai refait la traduction dans l’autre sens.

traduction chinois français
Mon prénom retraduit en français.

Donc Google retraduit bien Kǎi Wén en Kevin. Bref, j’ai un prénom chinois. Si vous voulez vous amuser un peu, faites le test avec votre prénom!

 

Version italienne

  1. Mi chiamo Kevin e mi piace imparare le lingue straniere.
  2. Ho imparato l’inglese e l’olandese a scuola.
  3. Ho imparato lo spagnolo durante un viaggio.
  4. Ora sto imparando il cinese e l’italiano.
  5. È interessante capire come funziona una lingua.
  6. Voglio parlare il maggior numero possibile di lingue.
  7. Per discutere con i nativi e scoprire la loro cultura.
  8. E vedere il mondo come non l’ho mai visto.
  9. Questo ti permette di viaggiare senza muoverti.
  10. E questo fa funzionare il cervello!

Probablement un peu plus simple à prononcer et à comprendre pour un francophone!

 

Etape suivante

Comme je l’ai dit au début, on n’allait pas s’arrêter là! C’est bien d’avoir traduit 10 phrases. Ou plutôt fait traduire par un traducteur automatique. Mais le but de cet article est d’avoir quelque chose à dire dans la langue cible. Et ce n’est pas en lisant dans notre tête qu’on apprend à parler. Il faut qu’on s’entende nous-même prononcer tous ces mots. Et pour ça, il va falloir s’enregistrer! Après ça, on pourra réécouter notre propre prononciation. Mais d’abord, il faudra écouter comment Google le prononce en cliquant sur le petit haut-parleur sous la phrase dans Google Translate. Ou mieux, il existe un site où vous pouvez trouver la prononciation de nombreux mots dans plusieurs langues.

Ensuite, soit on s’enregistre avec le dictaphone d’un smartphone ou en se filmant tout simplement.

Pour ma part, j’ai utilisé le dictaphone et je vais vous livrer ça ici…

Chinois

 

Italien

 

Conclusion

Pour terminer, je dirais que cet exercice a été enrichissant. L’italien est plutôt facile à prononcer pour un francophone et d’ailleurs, je dis les phrases assez rapidement par rapport au chinois. Cela dit, je me suis entraîné, bien sûr.

En revanche, pour le chinois, j’ai eu beaucoup de mal! Mais c’est normal, c’est une prononciation nouvelle pour moi. Par contre, j’en sors également plus grand car j’ai appris plusieurs choses intéressantes. Le fait de traduire une dizaine de phrases autour d’un même thème permet de voir certains mots ou expressions se répéter dans la langue cible. Et revoir un même mot dans plusieurs phrases ou contextes différents, ça aide à mieux l’assimiler. J’ai appris ici que les mots “apprendre” et “école” ont leur radical en commun! Xuéxiào = l’école ; ensuite xuéxí = apprendre ; et enfin xuéguò = appris. Grâce à cette observation, j’apprends la signification d’un nom commun, d’un verbe, et la conjugaison au passé de celui-ci! Tout ça en traduisant deux phrases. 🙂

De même, wài = langue étrangère ; yīng = l’anglais ; hélán = le néerlandais ;  yìdàlì = l’italien ; yán = une langue. J’ai donc compris que yǔ a un rapport avec les langues. 🙂

Enfin, cet exercice peut-être réalisé au début de l’apprentissage d’une langue étrangère mais selon moi, il est préférable d’avoir déjà pris quelques cours ou suivi quelques leçons par soi-même d’abord. Il est très efficace. Et surtout, cet entraînement nous force à débloquer notre peur de parler! A force de pratiquer, ça devient naturel.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron et notre cerveau est la plus belle forge qui existe!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires à propos de “10 phrases pour apprendre à parler une langue”

  1. Bonjour, je viens de découvrir votre site!
    Merci pour cet article, vraiment très instructif! Comment choississez-vous ces 10 phrases?
    Est-ce des phrases destinées à répondre à des questions fréquentes?

    • Bonjour Milas!
      Merci pour votre commentaire. Les 10 phrases que j’ai choisies comme exemple dans l’article sont des phrases d’introduction. Elles ne sont pas spécialement destinées à répondre à des questions fréquentes, mais elles pourraient l’être. Dans ce cas-ci, elles sont juste utilisées pour se présenter et dire quelques mots sur soi.
      Si vous êtes amené à vous présenter à un locuteur natif de votre langue cible, vous aurez déjà quelques informations à lui donner sur qui vous êtes et pourquoi vous apprenez sa langue! 🙂
      Et bien sûr, vous n’êtes pas limité à 10 phrases! Plus vous en construirez, mieux vous apprendrez. D’ailleurs, j’en remets une dose dans un autre article dans lequel je compare mon script en mandarin avec celui que j’ai écrit dans cet article-ci. Vous pouvez cliquer ici si vous voulez voir (et entendre) le résultat. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.